NETTALI.COM- Invité de l’émission Jury du dimanche, Matar Sylla, l’ancien directeur de la RTS, s’est prononcé sur le procès de Lamine Diack à Paris. Il parle d’injustice.

L’ancien président de l’IAAF, Lamine Diack, qui encourt la peine de 4 ans de prison ferme et une amende de 500 mille euros pour corruption passive est victime d’injustice. C’est la conviction Matar Sylla.

D’emblée, l’ex-Dg de la Rts a précisé qu’il considère Lamine Diack, dont le procès est en cours en France, comme son père et qu’il serait très subjectif dans son analyse.

D’après lui, Lamine Diack ne mérite pas le sort qui lui a été réservé dans cette affaire puisqu’il est une icône qui a énormément rendu service au Sénégal, à l’Afrique et au monde. « Il y a une déformation médiatique dans cette affaire. Quelques fois, ce sont des trucs de boucs émissaires. Au lieu de juger un homme, on juge un système », dit-il.

Très en verve, il ajoute : « Je suis contre l’injustice, contre la stigmatisation. Et, cette affaire n’est rien d’autre que de l’injustice. Cela fait 5 ans qu’il a été gardé en résidence surveillée. Il ne peut pas se déplacer et ne peut rien faire. Cela suffit maintenant. Il est temps qu’on le laisse retrouver ses enfants, ses petits-enfants. Il a rendu beaucoup plus de services qu’il a fait tort ».