NETTALI. COM- 3 ans de prison ferme ! Telle est la peine qu’encourent Adama Mbaye, désigné comme passeur et arrêté à la Rfm en décembre 2017.  Lui et son acolyte, ont été attraits, ce jeudi, à la barre du tribunal correctionnel de Dakar pour association de malfaiteurs, escroquerie, trafic de migrants.

Le maitre des poursuites, estimant que les faits imputés aux prévenus ne souffrent d’aucune contestation, a demandé que ces derniers soient condamnés à une peine ferme. Ce, malgré les dénégations systématiques des prévenus devant le prétoire.

Ils ont battu en brèche toutes les accusations portées contre leurs personnes en soutenant mordicus qu’ils ne sont impliqués, ni de près, ni de loin aux faits qui leur sont reprochés. Adama Mbaye a déclaré qu’il aidait juste les migrants à faire des transferts d’argent au Sénégal.

En effet, il ressort des débats de la procédure que Adama Mbaye était un passeur. D’ailleurs, il a été arrêté à la RFM. Il a été cueilli en pleine émission alors qu’il s’expliquait sur les accusions portées contre lui par des parents de migrants.  Il a été accusé d’être au cœur d’un réseau de trafic de migrants vers la Libye. Pis, il faisait miroiter les candidats à l’émigration clandestine un avenir radieux. Or sur place, ils étaient réduits en esclavage. Ainsi, leur liberté était monnayée avec de fortes sommes d’argent exigées à leurs familles basées à̀ Dakar. Selon l’enquête, l’argent était envoyé à Amsatou Dieng, gérant d’un service de transfert d’argent.

Les avocats de la défense ont pris le contre-pied du parquet. Ils ont plaidé la relaxe de leurs clients puisqu’aucune partie civile n’a comparu pour soutenir son accusation.

L’affaire est mise en délibéré pour jugement qui sera rendu le 25 juin prochain.