NETTALI.COM- Le Sytjust tire à boulets rouges sur leur ministre de tutelle et exige le respect des acquis.

Les travailleurs de la justice vont rejoindre, ce mardi 2 juin, les juridictions et les services de l’administration centrale de la Justice pour accompagner le peuple sénégalais face à la terrible pandémie.Une occasion saisie par le Syndicat des Travailleurs de la Justice (SYTJUST) pour dénoncer et condamner sans réserve la posture « dilatoire et attentiste » du ministre la Justice, Malick SALL qui, depuis sa prise de service en avril 2019, n’accorde aucune attention sérieuse à la mise en œuvre et à l’effectivité des réformes dont il a héritées clé-en-main ; et cela, malgré les multiples relances qui lui ont été faites dans la sérénité, en dépit même de la plus récente instruction officielle par laquelle le président de la République  a demandé au Ministre de la Justice et au Ministre des Finances de procéder au règlement  consensuel des revendications du syndicat des travailleurs de la Justice , telle qu’il ressort du communiqué du conseil des ministres du 19 février 2020 ».

Pour le Sytjust, plus d’une année durant, ” le destin et l’avenir professionnel des travailleurs de la Justice ont été gérés par Me Malick Sall avec tâtonnement et absence totale du sens des responsabilités jamais égalés à la chancellerie”.

L’organisation syndicale constate, pour le déplorer que ” le ministre affiche depuis lors, un indescriptible immobilisme qui étouffe toutes les initiatives heureuses du Président de la République. Lesquelles sont porteuses de tant d’espoir pour les soldats du service public de la Justice”. « Il a ainsi hypothéqué les chances d’une émergence d’une meilleure qualité du service public de la Justice qui, inéluctablement, passera par la satisfaction des légitimes revendications des travailleurs de la Justice », mentionne-t-on dans le communiqué.

Qui ajoute : « En cette reprise des activités normales des Cours et Tribunaux, des services de l’administration centrale de la Justice, le Sytjust exige publiquement et solennellement du ministre de la Justice la matérialisation des acquis des travailleurs de la Justice par la mise en œuvre sans délai des réformes qu’il a trouvées en place, déjà prêtes à l’emploi ».

C’est pourquoi Me El Hadj Aye Boun Malick Diop  appelle tous les travailleurs de la Justice à la mobilisation pour défendre leur dignité.