NETTALI.COM – Malgré les démentis, la guéguerre entre le ministère de la Santé et le professeur Moussa Seydi est bien réelle. Et le chef de l’Etat a du intervenir au détriment de Abdoulaye Diouf Sarr.

Dans cette brouille, Abdoulaye Diouf Sarr aurait isolé le Pr Seydi en le dépouillant de plusieurs de ses prérogatives initiales. Les deux hommes ne se parlaient même plus au téléphone, renseigne le journal L’Observateur dans sa parution du jour.

Une situation qui a fini par irriter le président Macky Sall qui a tordu la main du ministre de la Santé et de l’Action sociale en le sommant de remettre le chef de Service des maladies infectieuses de l’hôpital Fann, avec armes et pouvoirs, au cœur du dispositif de “guerre” contre la Covid-19.