NETTALI. COM – Dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue, 94 kilogrammes de chanvre indien ont été saisis à Sédhiou et à Tambacounda.

Malgré l’état d’urgence assorti de couvre-feu décrété par le président de la République pour éviter la propagation du coronavirus, les trafiquants de drogue ne prennent pas de répit. Ils profitent de la situation pour accomplir leur sale besogne. Mais c’est sans compter sur la détermination des forces de défense et de sécurité.

C’est en ce sens que les éléments des BRS de Sédhiou et de Tambacounda de la Direction de l’office central de répression du trafic illicite des stupéfiants (DOCRTIS), dans le cadre de leurs missions régaliennes de lutte contre la drogue sous toutes ses formes, ont opéré d’importantes saisies de Chanvre indien.

En effet, selon nos sources, dans la période du 09 au 11 Mai 2020, les éléments de ces deux BRS ont saisi respectivement 81 kilogrammes à la frontière sénégalo-gambienne et 13 kilogrammes entre Bakel, Malème Niani, Kouthia Gaidy et Koussanar.

Cependant, force est de constater que ces deux brigades n’ont pas été seules dans la lutte. Elles ont été appuyées par le bataillon de reconnaissance et d’appui de l’armée nationale établi à Kandion Mangana.

Lors de ces opérations trois individus ont été interpellés. En sus, un pistolet artisanal a été saisi et trois motocyclettes immobilisées.  Les interpellés ont été placés en garde à vue, le Pistolet, les motocyclettes et la drogue consignés aux fins de scellé.