NETTALI.COM – Invité du Jury du dimanche, Mamadou Bocar Sy a été interpellé sur la question des supposés per diem de 3,5 millions de francs CFA pour chaque membre du comité de suivi Force Covid-19.

Membre dudit comité de suivi du fonds force covid-19, le directeur de la Banque de l’habitat du Sénégal a battu en brèche l’argumentaire selon lequel les membres ont réclamé du per diem.

D’emblée, il a déclaré avoir participé aux deux réunions organisées jusque-là par le comité. Et, informe-t-il : « lors de la première réunion, le budget n’avait pas été adopté. A la deuxième réunion, le budget a été adopté à la fin et ne mentionne pas les per diem ».

Mieux, il renseigne que les membres du comité se sont engagés à travailler bénévolement. « Je n’ai pas reçu de per diem, je n’en ai pas entendu parler et j’ai assisté aux deux réunions. On a validé un code de conduite auquel on a adhéré librement. Dans un pays où des Sénégalais ont contribué à coût de 10 mille, 20 mille pour aider les gens, c’est malsain même de parler de per diem ».

A rappeler que le Général François Ndiaye a été choisi par le chef de l’Etat Macky Sall pour diriger le comité de suivi des opérations de ce fonds. Ce comité compte 30 membres.