NETTALI. COM- Les magistrats veulent l’octroi de fonds communs. Lesdits fonds avaient été supprimés.

Dans sa livraison de ce jour, « Le Quotidien » informe que les membres de l’Union des magistrats du Sénégal ont élaboré un projet de loi qu’ils veulent proposer à la signature du chef de l’Etat.

Ce projet de loi vise à instituer un fonds d’équipement et de motivation de la justice judiciaire.

Mieux, ledit fonds qui devrait être alimenté par les amendes prononcées par les tribunaux, servirait à leur fournir des ressources supplémentaires. Ce, en plus de leurs salaires. En effet, le décret similaire, signé par l’ancien président de la République, Abdoulaye Wade à la fin de son pouvoir, avait été abrogé par Macky Sall dès son élection.

Concernant ce fonds, les magistrats assurent que son instauration est d’autant plus opportune que la nouvelle orientation désormais donnée aux peines d’amendes et à leur recouvrement implique qu’elle n’entraine pas de charges supplémentaires pour l’Etat qui, au contraire, grâce au relèvement du niveau de recouvrement, en tirerait un avantage certain en termes de ressources, de même que tout autre bénéficiaire de pourcentage sur les amendes prononcées.