NETTALI.COM – L’Arabie saoudite n’est pas épargnée par la pandémie de Covid-19. Le pays compte à l’heure actuelle, 41 morts et 2.795 cas confirmés. Parmi les personnes contaminées, l’on a appris que c’est plus d’une centaine de membres de la famille royale qui est concernée. Les autorités ont ainsi décidées d’apporter la réplique.

Au regard de la gravité de la pandémie du Covid-19 qui a fait 41 morts, les autorités saoudienne ont décidé de faire face. Les frontières du pays sont ainsi verrouillées et même la circulation à l’intérieur du royaume est strictement limitée.  Selon les informations du New York Tilmes, une note émanant du l’hôpital d’élite du pays, le “King Faisal Specialist Hospital” qui soigne les membres de la famille régnante, indique qu’il faut préparer quelques 500 lits afin de recevoir les “membres VIp’ touchés pas le coronavirus.

Selon le quotidien américain qui cite un membre de la famille,  150 membres du clan Ai-Saud seraient infectés. Parmi eux, le prince Faiçal bin Bandar bin Abdulaziz Al Saud, gouverneur de Ryad et membre important du régime.

Si le nombre de 150 paraît toutefois impressionnant, il faut noter, nous apprend le journal que la famille royale compte des milliers de membres  qui voyagent pour beaucoup d’entre eux à travers le monde et c’est ainsi qu’ils auraient importé le virus. L’épidémie serait aussi le fait d’une communauté chiite qui aurait voyagé en Iran, épicentre de l’épidémie dans la région.

L’on nous apprend que le prince héritier Mohamed Ben Salman s’est retranché dans un palais éloigné en bord de mer Rouge, avec plusieurs de ses ministres au moment où le roi Salman âgé de 84 ans est isolé dans un palais construit sur une île, du côté de la mer rouge