NETTALI.COM – De plus en plus, on n’hésite pas à rappeler le spectre des deux guerres mondiales connues au siècle précédent pour le relier aux conséquences du nouveau coronavirus. La pandémie a fait des ravages à travers le monde, ainsi qu’en témoignent ces chiffres. Certes il serait hâtif, pour l’heure, de dresser un bilan du Covid-19, mais les statistiques disponibles indiquent que le tiers de la population mondiale (estimée à 7,8 milliards de personnes), est confinée.

« Les statistiques de la maladie à coronavirus au Sénégal montrent une évolution en dents de scie, avec une alternance de hausses et de baisses des cas testés positifs, selon les données fournies quotidiennement par le ministère de la Santé et de l’Action sociale », indiquent nos confrères de l’Agence de presse sénégalaise (Aps). « D’un cas confirmé, le nombre des nouvelles contaminations est passé de 11 à 19 en une semaine, avant de retomber à sept lundi dernier, et de se hisser à 13 cas, mercredi », analyse toujours l’Aps.

Le journal gouvernemental de mentionner : « Aujourd’hui, en tout, 99 cas ont été déclarés positifs, neuf des patients étant guéris.  Quarante-cinq pour cent des 99 cas sont des Sénégalais, contre 55% d’expatriés, selon le ministère de la Santé. Et certains malades ont contracté la maladie hors du Sénégal.Les régions touchées sont Dakar (17 cas), Diourbel (28 cas), Saint-Louis (1), Thiès (8) et Ziguinchor (1). En publiant mercredi le dernier bilan statistique de la maladie au Sénégal, le porte-parole du Comité national de gestion des épidémies, Aloyse Waly Diouf, a annoncé que 13 des 142 tests effectués le même jour sont positifs.  Cinq de ses 13 cas sont des cas importés, les autres étant des cas contacts, c’est-à-dire des malades qui ont été en contact avec un “cas confirmé” de coronavirus, au Sénégal ».

Au moins 33 décès et près de 1213 contaminations par le virus ont été comptabilisés sur le continent africain. Le premier cas en Afrique est apparu en février en Egypte. 43 pays africains sur 54 sont touchés pour l’instant par le coronavirus.

De son côté, l’Agence France presse (Afp) informe que près de trois milliards de personnes sont touchées par les mesures de confinement, à travers le monde.

Selon un comptage réalisé à partir d’une base de données de l’AFP, sur une population mondiale, évaluée par l’ONU à 7,8 milliards de personnes en 2020, l’Espagne dénombrait mercredi 3.434 décès dus à la pandémie de Covid-19, après avoir enregistré 738 décès en une seule journée. « L’Italie – plus de 6.800 décès- conserve la tête du sinistre bilan mondial. Le bilan quotidien reste cauchemardesque : encore 743 morts mardi. C’est “pire qu’une guerre”, constate Orlando Gualdi, le maire de Vertova, près de Bergame (nord), un village où le virus a fait plus de morts que le second conflit mondial », ajoute l’Afp ; soulignant : « En Chine, la maladie a fortement ralenti sa progression déplorant 3.281 morts. Les restrictions drastiques imposées depuis plusieurs mois dans la province du Hubei, épicentre de la pandémie, ont été levées mercredi – sauf dans la capitale régionale Wuhan – provoquant des embouteillages et une ruée sur les trains et autocars. Aucun cas de contamination locale n’a été détecté en 24 heures dans le pays. Pour sa part, le président russe Vladimir Poutine doit quant à lui s’adresser mercredi à la nation “du fait de la situation pas simple qui a été provoquée par le coronavirus”.