NETTALI. COM- Les membres du collectif des 22 notaires sans charge n’en peut plus d’attendre leur décret de nomination qui tarde à être signé depuis 2013 par le Président de la République. Pour obtenir gain de cause, les membres du collectif annoncent une grève de la faim, à partir de vendredi prochain.

Un plan d’actions extrémiste. C’est ce que compte dérouler le collectif des notaires sans charge. Ses membres perdent patience, car le Chef de l’État tarde à signer leur décret de nomination alors qu’ils ont fini leur stage depuis 2013.

Ainsi, pour obtenir gain de cause, le collectif a décidé d’observer une grève de la faim à partir de vendredi prochain.

« On est obligé d’en arriver là, dans la mesure où on a usé de toutes les voies de recours possibles pour arriver à notre installation officielle en qualité de notaires, sans succès. Cela fait 7 ans que nous avons réussi au concours d’accès à la profession. Nous ne sommes que 22, nous avons fait des propositions, et discuté avec les autorités mais depuis lors, nous tardons à avoir gain de cause », a déclaré El Hadj Mansour Diop. Le coordonnateur dit ne pas comprendre les lenteurs. Par conséquent informe-t-il: ” On n’a plus le choix. C’est la raison pour laquelle on est obligé d’utiliser cet ultime recours. »
Pour rallier la population à sa cause, les notaires sans charge feront face à la presse jeudi pour expliquer leur situation à l’opinion.