NETTALI.COM- Le Comité local de développement (CLD) sur le Coronavirus organisé par la commune de Dakar-Plateau a été une occasion pour le médecin-chef du district de Dakar-centre de rassurer les populations quant aux conséquences de la pathologie.

Le Sénégal a enregistré, cette semaine, ses deux premiers cas de coronavirus. Selon le médecin-chef du district de Dakar-centre le système sanitaire du Sénégal est en alerte maximum.

Toutefois, Mamadou Thioro Mbaye.estime qu’il n’y a pas de quoi s’alarmer, puisque le taux de mortalité du coronavirus est assez faible.
“Le taux est de 2 à 3 %, et 80 % des cas confirmés vont spontanément vers la guérison. Ce n’est pas une maladie aussi grave qu’on le pense’’, rassure la blouse blanche, lors d’un Comité local de développement organisé mercredi par la municipalité de Dakar-Plateau en vue de sensibiliser la population.

Dans ce sens, le médecin-chef invite toute la communauté à s’imprégner pour la prévention et la détection précoce des cas suspects. Docteur Mbaye insiste, également, sur l’hygiène des mains et éviter tout contact avec les personnes suspectes.

Le sous-préfet qui présidait la rencontre a promis d’impliquer les religieux dans la sensibilisation. “Nous allons demander aux imams et aux prêtres de prêcher sur les informations reçues ici. Les enseignants doivent également s’impliquer pour permettre aux apprenants de connaitre les mesures à prendre. Il en sera de même pour les délégués de marché et ASC, afin de sensibiliser toutes les couches de la société, pour que chaque relais puisse, dans son domaine de compétence et son milieu, donner la bonne information’’, explique Djiby Diallo ; invitant à une union sacrée autour des autorités, pour vaincre cette épidémie.

Toutefois, l’autorité administrative a mis en garde contre la stigmatisation soulignant qu’il y a une différence entre les symptômes du coronavirus et les cas de rhume ou d’asthme. “Il faut faire attention à des stigmatisations qui peuvent porter atteinte aux enfants et aux familles’’, recommande Djiby Diallo.