NETTALI.COM – Ce lundi 24 février 2020, le Staples Center de Los Angeles (terrain des Lakers) a accueilli une grande soirée hommage au défunt basketteur Kobe Bryant. Occasion saisie par sa veuve Vanessa pour lancer une procédure judiciaire contre la compagnie Island Express Helicopters, la société d’hélicoptères à laquelle son époux avait fait appel au moment où il a trouvé sa mort.

Lors d’une grande cérémonie organisée le 24 février au Staples Center, des milliers de fans et de proches ont rendu un dernier hommage au basketteur Kobe Bryant, emporté le 26 janvier dernier à seulement 41 ans dans un crash d’hélicoptère à Los Angeles. La veuve du sportif, Vanessa Bryant, a pris la parole pour honorer sa mémoire et celle de leur fille Gianna, également morte dans le crash. Le même jour, elle prenait la décision de se lancer dans une bataille judiciaire.

Comme le rapportent plusieurs médias américains qui reprennent des informations du Los Angeles Times, Vanessa Bryant a donc déposé plainte devant un tribunal californien contre les sociétés Island Express Helicopters et Island Express Holding Corp ainsi que, élément un peu plus sordide, contre les ayant-droit du pilote de l’hélicoptère, Ara Zobayan, également mort durant le crash qui a coûté la vie neuf personnes. Une plainte qui fait suite à l’ouverture d’une enquête menée par l’agence américaine chargée de la sécurité dans les transports (NTSB) qui a d’ores et déjà établi que le problème n’était pas venu du moteur, car aucune défaillance n’avait été décelée. La météo difficile ce jour-là ” il y avait beaucoup de brouillard” est, pour l’heure, la piste la plus probable.

Dans leur plainte, les avocats de Vanessa Bryant reprochent donc aux deux sociétés d’avoir maintenu leurs vols alors même que les conditions météorologiques avaient incité leurs concurrents à clouer leurs appareils au sol. Ils affirment aussi qu’elles ne disposaient pas des autorisations nécessaires pour faire voler les appareils avec des passagers en cas de faible visibilité. Le pilote est particulièrement visé et la plainte souligne qu’il avait déjà reçu un blâme de l’aviation civile américaine en 2015 pour avoir volé sans autorisation dans des conditions similaires.

Rappelons que Kobe Bryant et sa fille, Gianna reposent désormais au cimetière de Pacific View Memorial Park à Corona Del Mar.