NETTALI.COM – Macky Sall en est-il à son dernier mandat ? Nombreux sont les Sénégalais qui se posent cette question. Et les propos tenus ce dimanche par Mouhamad Boun Abdallah Dionne ne risquent pas de les rassurer.

C’est reparti. La polémique sur une éventuelle candidature de Macky Sall à la présidentielle de 2024 va revenir sur le devant de la scène. Et c’est l’ancien Premier ministre Mouhamad Boun Abdallah Dionne qui a relancé la polémique. Présent ce dimanche matin à Guédiawaye où se tient un forum des jeunes de l’Alliance pour la république (Apr), le secrétaire général de la présidence de la République a déclaré que “l’histoire du Président Macky Sall avec les Sénégalais n’est pas terminée”. Doit-on comprendre par là que l’actuel chef de l’Etat va rester au pouvoir au-delà de 2024 ? Boun Abdallah Dionne se garde de le préciser. Toujours est-il que la polémique risque de reprendre. D’autant que, a ajouté l’ancien Premier ministre, “l’histoire ira jusqu’en 2035”. “Le Président Macky Sall nous a promis l’émergence en 2035 et il le fera. Il le fera par sa compétence et son amour du pays”, a poursuivi Mouhamad Boun Abdallah Dionne qui appelle à l’unité pour “l’intérêt exclusif des populations”.

En fait, le Président Macky Sall et ses partisans ont du mal à trancher définitivement le débat sur le troisième mandat. Si d’éminents constitutionnalistes affirment que la loi ne lui permet de briguer un troisième mandat, le chef de l’Etat, lui, entretient le flou sur ses intentions. “Ni oui ni non”, a-t-il répondu à un journaliste qui l’a interpellé sur la question le 31 décembre dernier.