NETTALI.COM – En froid avec la FIFA, notamment suite aux sorties de président Gianni Infantino sur l’organisation de la Coupe du monde des clubs 2021, l’UEFA et la Conmebol se sont rassemblées ce mercredi à Nyon, en Suisse, pour signer un protocole d’accord aux fins de faire face à l’instance faîtière du football mondial.

Les Confédérations européenne et sud-américaine ont signé un accord de coopération dirigé contre le pouvoir jugé excessif de la Fédération internationale.
Réunis à Nyon, en Suisse, le comité exécutif de l’UEFA et le conseil de la Conmebol (la Confédération sud-américaine) ont signé, ce mercredi, un nouveau protocole d’accord, qui est ” la base d’une collaboration renforcée dans une variété de domaines pour favoriser le développement et la croissance du football sur les deux continents” .

La coopération va concerner ” l’éducation, la formation, le développement technique et l’arbitrage ; la promotion et le développement du football de base, des jeunes et du football féminin ; l’organisation de compétitions de football pour hommes, femmes et jeunes, ainsi que le futsal ” ou encore ” la sécurité et la promotion des principes éthiques et de bonne gouvernance dans le football “.

Concernant le sujet le plus sensible, celui de futures compétions, il est évoqué ” la possibilité d’organiser des matchs intercontinentaux européens/sud-américains, pour une variété de groupes d’âge et pour les femmes et les hommes “.
En clair, on pourrait notamment voir ressuscitée la Coupe intercontinentale, disparue en 2004, qui opposait le vainqueur de la Ligue des champions et celui de la Copa Libertadores.
Mais avant cela, il faudra une concertation avec les fédérations et les clubs des deux continents.

En attendant, ce rapprochement entre Européens et Sud-Américains est surtout politique et dirigé contre la FIFA. Du côté de l’UEFA et de la Conmebol, on apprécie en effet assez peu l’interventionnisme de la Fédération internationale et de son président Gianni Infantino. Avec en point d’orgue les discussions menées par Infantino avec les plus grands clubs européens et sud-américains pour sa future Coupe du monde des clubs, programmée à l’été 2021 en Chine. Le tout sans en référer, dans un premier temps, ni à l’UEFA ni à la Conmebol.

Avec l’Equipe.