NETTALI.COM  – A l’Université de Dakar, les étudiants de la section “Ñoo Lank” sont décidés à se battre pour la libération de Guy Marius Sagna. Ils ont barré l’avenue Cheikh Anta Diop tôt ce matin pour, disent-ils, lancer une première alerte. 

“Après une longue attente”, les étudiants membres de la section “Ñoo Lank” de l’Université de Dakar retournent au front.  Mais cette fois, il ne s’agit pas de réclamer une quelconque annulation de la hausse du prix de l’électricité. Ils ont barré l’avenue Cheikh Anta Diop pour exiger “la libération immédiate de Guy Marius Sagna” en détention depuis fin novembre 2019.
A en croire l’étudiant Saliou Diamanka qui s’en est expliqué sur les ondes de la radio privée Walf fm, ses camarades ont réussi à bloquer la circulation de 6 à 8 heures du matin.  “C’était une première alerte. Et nous pensons que le message est bien”, dit-il. Avant d’annoncer d’autres fronts dans les prochains jours.