NETTALI. COM – La Convention des jeunes reporters du Sénégal (CJRS) réagit à la suspension des programmes de la SenTv par le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA). Dans un communiqué, les jeunes reporters rappelle les parties à leurs responsabilités.

La situation que traverse le groupe D-média ne laisse pas indifférente la Convention des jeunes reporters du Sénégal ( CNRS). Dans un communiqué, elle marque sa solidarité aux confrères du groupe D-Média qui sont ” des victimes collatérales de cette situation regrettable”. Notamment, la suspension par le Conseil national de régulation de l’audiovisuel ( CNRA) pour une semaine, des programmes de la SenTv, pour non respect de l’interdiction de publicité de produits de dépigmentation, la Convention des jeunes reporters du Sénégal (CJRS) .

Ibrahima Baldé et ses confrères témoignent leur solidarité au groupe de presse, l’invitent au respect des droits des travailleurs.

Par ailleurs, la Convention réaffirme, ” la nécessité, pour tous les organes de presse, de respecter la législation en vigueur”.

En outre, elle invite, toutefois, l’organe de régulation, ” à faire preuve d’équité dans la mise en oeuvre des principes sacro-saints qui régissent le secteur de la presse”.