NETTALI.COM – Non satisfait de la question des nouveaux bacheliers, le Syndicat autonome des enseignants du supérieur Saes, menace d’aller en grève.

L’orientation des bacheliers constitue un gros problème et le Saes veut le régler au plus vite.

L’orientation des bacheliers pose beaucoup de difficultés parce que la loi de 2015 n’est pas respectée. Le Directeur de l’Enseignement supérieur organise ces orientations de manière cavalière avec l’onction du ministre “, a déploré Malick Fall, membre du Saes sur les ondes de la Rfm.
A l’en croire, 2020 risque de connaître des perturbations.

On va vers des perturbations certaines si des corrections ne sont pas apportées. Campusen est une vraie boîte noire “, a-t-il ajouté.
Avant d’indiquer que le Saes a déposé un préavis de grève depuis janvier 2019 et que depuis lors rien n’a été fait pour améliorer les conditions de travail des enseignants.