NETTALICOM – Après l’accident qui s’est déroulé près du stade Léopold Sédar Senghor, ayant occasionné 4 morts, le Forum civil a adressé une correspondance au ministre des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement.  Il lui propose 20 solutions pour amener les automobilistes à faire de la sécurité routière leur combat. Il a fait 20 recommandations consignées dans un documents.

“Constatant les nombreux accidents mortels sur les routes et suite à la volonté exprimée par le Président de la République, lors de la réunion du Conseil des ministres du 22 mai 2019, de renforcer la sécurité des biens et des personnes dans  un contexte marqué par la recrudescence dangereuse de la délinquance et des crimes, la persistance du fléau d’accidents routiers meurtriers, les incendies mais également les effondrements de bâtiments, le Forum Civil, par son pôle Gouvernance routière s’est proposé de  mettre en place une équipe pour réfléchir et faire des recommandations au gouvernement du Sénégal”, renseignent Birahim Seck et ses camarades dans le document transmis aux services de Me Oumar Youm.

Voici les 20 recommandations transmises au gouvernement.

1. Amener les propriétaires des véhicules à respecter le Code du travail (en assurant aux chauffeurs une sécurité sociale par le versement de toutes les charges sociales et fiscales):

2. Doter les chauffeurs de contrats de travail en bonne et due forme; 

3. Rendre fonctionnelles et opérationnelles les commissions régionales de retrait et de restitution des permis de conduire.

4. Supprimer les attestations, qui doivent être remplacées par des convocations devant lesdites commissions, conformément à l’esprit de la loi 2002-30 du 24 décembre 2002; 

5. Procéder à la dématérialisation du paiement des amendements forfaitaires;  

6. Centraliser, automatiser et fusionner les fichiers des accidents avec ceux des infractions routières; 

7. Relever l’âge d’obtention des permis Al et A, respectivement de 15 et 16 à uniformément 18 ans compte tenu de l’accidentologie très élevée des deux roues dont la mortalité sans cesse croissante frappe essentiellement les jeunes:

8. Assurer la sécurité pour tous, par  la prise en charge des usagers vulnérables;

9. Développer une politique efficace de formation des urgentistes;

10. Instaurer des Permis Probatoires (PP) pour confiner les nouveaux détenteurs de permis de conduire dans un temps et dans un espace précis;

11. Assurer la prise en charge automatique des accidents dans les services d’urgence en mettant à contribution les assureurs à travers un fonds alimenté par un financement innovant;

12. Équiper et renforcer en moyens humains et matériels les services d’assistances, d’urgence et de secours;

13. Introduire dans les curricula des écoles l’éducation à la sécurité et à la citoyenneté routières.

14. Enrichir les formations des conducteurs par le secourisme routier, le transport des enfants, la lutte contre l’incendie automobile;

15. Ouvrir un bureau du fonds de garantie automobile adossé aux S.A.U.  des hôpitaux d’évacuation pour assister, anticiper et faciliter les procédures de prise en charge automatique des accidentés;  Comme c’est déjà le cas au niveau de certains hôpitaux tels que HPD, HOGGY, A Le Dantec;

16. Réglementer l’importation des pneus d’occasion;  

17. Soumettre à une autorisation préalable à l’importation des véhicules d’occasion;

18. Imputer les frais de procédure de constat au conducteur fautif;  

19. Assainir, équiper et moderniser les gares routières;  

20. Instaurer un Grand Prix du conducteur (espèces, natures, décorations, etc.)