NETTALI.COM – Coup de théâtre ! Alors que l’on croyait assister à un réchauffement des relations entre Me Abdoulaye Wade et Mcky Sall à la faveur de leurs retrouvailles sous les auspices de Touba, les libéraux refusent de participer à la cérémonie d’installation du comité de pilotage du dialogue national prévue cet après-midi. Le Pds, par cette démarche, manifeste son courroux pour n’avoir pas été associé au processus de sélection des membres dudit comité.

Malgré les retrouvailles entre le Président Macky Sall et son prédécesseur Me Abdoulaye Wade, les deux responsables libéraux Bara Gaye et Doudou Wade, qui devaient représenter le Pds dans le Cpdn, vont briller par leur absence, cet après-midi, à la cérémonie d’installation du comité de pilotage du dialogue nationale.

Selon plusieurs publications dakaroises, dont L’As et Vox populi,  ils veulent, à travers cette démarche, dénoncer l’inélégance dont a fait montre la Présidence dans le cadre de cette affaire.

Des responsables libéraux câblés par « L’As » soutiennent que Me Abdoulaye Wade ainsi que ses collaborateurs n’ont pas été associés du début à la fin dans le choix de ceux qui devraient les représenter.

En effet, explique notre source, le choix a été fait par le Front National de Résistance (Fnr) qui a confectionné, sans concertation, sa liste qu’il a envoyée à la Présidence de la République. A leur tour, les services du Palais ont validé cette liste sans prendre l’avis du Pape du Sopi et de son entourage.

Face à ce comportement qu’ils considèrent comme un manque d’élégance notoire, les libéraux ont décidé de bouder la rencontre de cet après-midi.

Il se dit aussi qu’ils ne veulent partager la table avec Oumar Sarr et Cie cooptés dans ce comité. Pourtant, les libéraux étaient dans les dispositions de prendre part aux concertations nationales. D’ailleurs, dans la déclaration conjointe lue par Mayoro Faye à l’issue de la rencontre entre le Président Macky Sall et le Président Wade, il avait été clairement soutenu que certaines questions seraient évoquées par le Pds et le régime au cours du Dialogue National. Malheureusement, la démarche peu cavalière du pouvoir a tout fait foirer.

En rappel, le Pds devait être représenté dans le Cpdn par Bara Gaye au titre de l’opposition et Doudou Wade au titre des personnes qualifiées.