NETTALI. COM- Le juge civile a déclaré la société Senac civilement responsable de la mort de l’artiste Papis Gelongal, tué lors d’un accident sur l’autoroute à péage.  Ainsi, l’entreprise française devra payer 44 millions francs Cfa à la famille du défunt.

La première Chambre civile du tribunal hors classe de Dakar  déclare Senac Sa « entièrement responsable » de la mort de Papis Gelongal tué dans un accident de circulation survenu sur l’autoroute à péage le 4 mai 2018.

Selon les informations de Libération, le tribunal a condamné Senac à  payer 44 millions à la famille du défunt. Dans le détail, 30 millions seront versés aux héritiers de Papis Gelongal et 7 millions chacun à Youssouph Kandé et Moussa Diallo, frère du défunt.

La Chambre civile a rendu sa décision le 19 décembre dernier.

Pour rappel, Papis Gelongal est décédé dans un accident alors qu’il évitait un troupeau de vaches sur l’autoroute à péage, qui n’était pas bien éclairée.

Le véhicule a fait plusieurs tonneaux et Papis est mort sur le coup.