NETTALI.COM – L’argent emprunté auprès de la Délégation générale à l’entreprenariat rapide se rembours obligatoirement. C’est la précision faite par le ministre Amadou Hott, soulignant que l’Etat a des instruments de coercition pour recouvrer les fonds.

Le ministre de l’Economie et de la Coopération internationale se veut clair, les bénéficiaires des financements de la DER sont tenus de rembourser.  “Ce sont des prêts remboursables, pas des dons. Chaque bénéficiaire devra rembourser jusqu’au dernier centime, parce que ce sont des prêts à coup de milliards que l’Etat va devoir rembourser pour la pérennité du projet”, a déclaré le ministre.”Il faut savoir que la DER a les outils pour forcer tous les bénéficiaires à rembourser “, menace-t-il.

Le ministre Amadou Hott a tenu ces propos, ce vendredi à Dakar, en marge de la signature d’une convention de financement entre l’Etat du Sénégal et la Banque africaine de développement (BAD). Ledit financement porte sur le montant de 41,4 milliards de francs CFA, destiné au lancement de la première phase du Projet d’Appui et de Valorisation des Initiatives Entrpreneuriales des femmes et des jeunes (PVAI1).

Selon Amadou Hott, cet important financement pour le lancement du PAVI1 est le fruit d’une coopération riche et dynamique que la BAD a conçu avec la Délégation sénégalaise à l’entreprenariat Rapide (DER), basée sur une approche par la demande et en coordination avec le secteur privé, notamment les banques et les institutions de microfinances. “Le PAVI1 permettra de financer les initiatives entrepreneuriales des femmes et des jeunes sur toute l’étendue du territoire national en apportant non seulement un accompagnement technique sur la professionnalisation aux différents métiers, mais également en matière de gestion d’entreprise”, dit le ministre de l’Economie ; non sans préciser qu’au terme de ce programme, il est prévu de financer plus de quatorze mille initiatives entrepreneuriales, de générer cent-cinquante mille emplois directs et indirects dont 60%soixante, destinés aux femmes.