NETTALI. COM-  Le tribunal correctionnel de Dakar a reconnu Madiambal Diagne, administrateur du Groupe Avenir Communication, éditeur du journal Le Quotidien et Mouhamed Guèye, directeur de publication dudit journal, coupables de diffamation au préjudice  de l’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye. 

Madiambal et Mouhamed Guèye ont été condamnés à 3 mois avec sursis pour diffamation au préjudice de Abdoul Mbaye. En plus de la peine, ils ont écopé d’une amende de 100.000 F sans compter que les deux journalistes  doivent verser la somme d’un million de francs Cfa au titre de dommages et intérêts au patron de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail ( Act).

Les avocats du leader du parti Act avaient réclamé 100 millions aux journalistes.

Le patron de presse avait traité Abdoul Mbaye de “menteur invétéré qui a besoin d’un psychiatre”. Madiambal Diagne accusait aussi l’ancien Premier ministre d’avoir blanchi l’argent de Hissène Habré et de donner des leçons qu’il ne s’applique pas.