NETTALI.COM – Les travailleurs de la SDE ont décidé de poursuivre leur combat jusqu’à la satisfaction de leurs revendications. En grève depuis lundi dernier,ils n’ont pas encore levé leur mot d’ordre. Ils ont décrété à nouveau une grève jusqu’à lundi, suite à leur assemblée générale tenue ce vendredi.

Les travailleurs qui réclamaient entre autres des actions à hauteur de 15 % dans le capital de la nouvelle société dirigée par Suez ont accepté de descendre jusqu’à 10% mais à condition qu’ils partagent les parts octroyées à SONES .

En grève depuis lundi dernier, les agents de la SDE ont décidé de prolonger leur mot d’ordre de 48 heures. Autrement dit, la grève se poursuit jusqu’à lundi prochain.

Baba Ngom, membre de l’intersyndicale rappelle que le ministre de l’Eau avait promis, mardi dernier, lors d’une rencontre avec les syndicats, 7% aux travailleurs de la SDE, à la SONES 1,5% et à l’ONAS 1,5%.

Selon le coordonnateur de l’intersyndicale de la SDE, Elimane Diouf, ils n’excluent pas de saisir l’Organisation Internationale du Travail (OIT) par rapport à la décision de l’État qui a réquisitionné certains travailleurs de la SDE depuis lundi.

Il a informe que leur organisation va rencontrer cet après midi, le ministre de l’Eau et de l’hydraulique, Serigne Mbaye Thiam pour poursuivre les négociations.