NETTALI.COM – Réponse du berger à la bergère. Après que Ousmane Sonko a ouvertement apporté son soutien à Domingos Simoes Pareira en direction du second tour de la présidentielle bissau-guinéenne, Abdou Mbow de Alliance pour la République par le « d’ingérence » dans les affaires intérieurs d’un pays voisin et craint des représailles contre la communauté sénégalaise établie en Guinée Bissau.  

« Ousmane Sonko vient encore de révéler à la face de notre pays qu’il lui manque encore des valeurs et des qualités essentielles pour se hisser à la hauteur d’un homme d’Etat. Sa déclaration publique de soutien au candidat Domingo Simoes Pareira est une grave entorse aux règles de non-ingérence dans les affaires internes d’un pays, la Guinée Bissau qui entretient des longues relations de voisinage avec notre pays », a déclaré Abdou Mbow.

« Par cet acte irresponsable, il vient de mettre en danger la vie de nos compatriotes établis en Guinée Bissau », poursuit-il.

« En de pareilles occasions, la neutralité et le sens de la raison commandent un minimum de retenue. Au lieu de quoi, Ousmane Sonko a fait le choix de la provocation et de l’outrecuidance sans se soucier des conséquences néfastes qu’un tel comportement peut entraîner dans les relations entre nos deux pays », a ajouté ce porte-parole du parti au pouvoir.

« Aux nombreuses populations de ce pays frère et ami choquées par une telle ingérence, nous présentons toutes nos excuses tout en leur renouvellent tout notre respect », termine le président de la commission des Affaires étrangères des Sénégalais de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine