NETTALI. COM – C’est le 12 décembre prochain que la Cour suprême va rouvrir le dossier relatif à la radiation de Ousmane Sonko de la Fonction publique.

Le leader du Pastef, Ousmane Sonko qui a longtemps contesté sa radiation de la fonction publique, peut enfin défendre ses arguments devant la chambre administrative de la Cour suprême. Selon le quotidien national, Le Soleil, la haute juridiction a enrôlé son dossier pour le 12 décembre prochain. Ce jour là, renseigne le journal, les avocats du parlementaire auront en face l’agent judiciaire de l’État.

Pour mémoire, inspecteur des Impôts et des domaines principal, Ousmane Sonko a été révoqué de l’administration sénégalaise, par décret présidentiel numéro 22016-1239 pris le 26 août 2016. Le leader de Pastef qui conserve ses droits à la pension à la retraite, a été radié « pour manquement à l’obligation de discrétion professionnelle ».

Un argument contesté à l’époque par le concerné qui a  intégré l’Ordre des experts fiscaux du Sénégal, le 26 juin 2019. Le parlement estimait avoir été « mis hors jeu » à cause de ses révélations sur « les fraudes fiscales » à l’Assemblée nationale et sur « les accusations de magouilles » sur le pétrole, portées contre le ministre Aly Ngouille Ndiaye et Aliou Sall.