NETTALI. COM – L’affaire des faux billets dans laquelle est impliquée l’ex député Seydina Fall Boughazelli n’a pas encore fini de révéler tous ses secrets. Face aux enquêteurs, le Burkinabé, Moussa Ouedrago, arrêté au même titre que les autres, a fait des révélations croustillantes.

Moussa Ouedrago, arrêté dans l’affaire des faux billets, s’est confié aux enquêteurs de la Section de Recherches. ” Lorsque Oumar Samb m’a présenté à monsieur le député, il y a de cela trois mois, ce dernier m’a reçu dans sa voiture où il m’a montré beaucoup de billets noirs qu’il m’a proposés de laver. Après avoir fait la comparaison avec de vrais billets, je lui ai dit que les siens n’étaient pas de bonne qualité“, raconte Ouédraogo aux gendarmes.

Le Burkinabè d’ajouter selon Libération : “Après deux rencontres au cours desquelles j’ai renoncé à ses propositions, il m’a remis 7 billets de 10.000 F et quatre de 100 dollars à tester avant de me donner rendez-vous à l’Assemblée. Je l’appelais tonton député. J’avais l’intention de travailler avec lui si le lavage marchait“.