NETTALI.COM – L’intersyndicale des travailleurs des collectivités territoriales du Sénégal va déposer un préavis de grève ce mercredi 20 novembre pour amener l’Etat du Sénégal à respecter ses engagements. Sidya Ndiaye et ses camarades l’ont fait savoir ce mardi en marge d’une conférence de presse.

S’il y’a des gens qui en veulent à l’Etat du Sénégal, ce sont bien Sidya Ndiaye et ses camarades. Ces derniers fustigent le retard accusé dans la mise en œuvre de la fonction publique locale. Ces travailleurs dénoncent avec véhémence les lenteurs observées dans la matérialisation de cette “revendication datant de près d’une vingtaine d’années“.

Malgré les innombrables grèves répétitives des travailleurs des collectivités territoriales, malgré la sollicitation du gouvernement demandant de surseoir à ces grèves, l’Etat continue toujours à pédaler dans la choucroute“, tonne le président de l’intersyndicale des travailleurs des collectivités territoriales du Sénégal, Sidya Ndiaye.

Plus de 12.000 travailleurs s’inquiètent de la léthargie constatée sur la finalisation de cette réforme, entamée en mars 2011, une volonté politique affirmée de l’Etat pour son parachèvement“, ajoute-t-il.

Pour se conformer à loi, l’intersyndicale des travailleurs des collectivités territoriales du Sénégal va déposer un préavis de grève dès ce mercredi 20 novembre avant d’entamer une mobilisation durant tout le mois de décembre.

Nous allons déposer dès demain (mercredi) le préavis de grève“, déclare le chargé des revendications de l’intersyndicale,
Bamba Diop.

Pour ces travailleurs il y a trop de changements au niveau du ministère du Travail. Six ministres en 7 ans, autrement dit un nouveau ministre tous les 18 mois. Une instabilité institutionnelle qui les empêche de travailler.

Hormis ce préavis de grève, Sidya Ndiaye et compagnie comptent saisir le président de la République, faire une tournée nationale de mobilisation et de sensibilisation à travers les 14 régions du Sénégal et organiser des marches et sit-in.