NETTALI.COM – L’équipe nationale du Sénégal des moins de 17 a écrasé ce dimanche les États-Unis par 4-1. Une entrée en matière réussie pour les Lionceaux qui remportent le premier match de leur histoire en coupe du monde u17.

Pourtant cette victoire historique en terre brésilienne était loin d’être acquise. Les choses avaient mal débuté pour les cadets sénégalais. Dès la 3ème minute de jeu, les Américains ouvrent le score par l’intermédiaire de Gianluca Busio.

Cueillis à froid, les Lionceaux sortent les griffes et acculent leurs adversaires. Un sursaut d’orgueil qui a fini par porter ses fruits. Dans les ultimes secondes de la première période, l’attaquant Souleymane Faye remet les pendules à l’heure.

Plus agressifs et plus déterminés, les poulains de Malick Daff survolent le second acte et martyrisent les Yank’s.

Entrés en jeu, Aliou Baldé et Ameth Faye assomment les Américains en marquant coup sur coup (72e et 76e).
Pape Matar Sarr, en toute fin de partie va tirer sur le cadavre. Le fils du coach Sidath Sarr enroule un coup franc magistral qui nettoie la lucarne du portier américain. 4-1, la messe est dite. Le Sénégal réussit son baptême du feu et décroche sa toute première victoire en Coupe du monde cadette.

Les premiers points en poche, le pays de la teranga va tenter la passe de deux, synonyme de qualification pour le second tour.

A l’occasion de la deuxième journée, Samba Diallo et sa bande vont croiser le fer avec les Pays-bas, le mercredi 30 octobre prochain.