NETTALI. COM-Le tribunal des flagrants de Dakar a condamné ce lundi 7 octobre 2019, l’artiste Bass Indo à six mois assortie du sursis.

Reconnu coupable d’abus de confiance au préjudice de son ami commerçant Khadim Dioum, le joueur de «Bongo », -instrument musical fait avec une calebasse couverte de peau d’animal- doit rembourser la somme de 2, 6 millions à la partie civile.

Cette dernière est son ami d’enfance et l’avait hébergé. C’est dans cette circonstance que le commerçant avait mandaté Bass Indo pour lui récupérer de l’argent, la somme de 3,6 millions de francs Cfa. Car, Khadim Dioum n’arrivait pas à joindre son frère.

Seulement après avoir reçu l’argent, le jeune artiste a fondu dans la nature, devenant même injoignable. Plus tard, Bass Indo a avoué à son ami avoir perdu l’argent et qu’il était retourné à Diourbel.

Face aux juges, l’artiste a réitéré cette version. Il a fait savoir qu’après avoir récupéré l’argent, il a fait un détour chez une copine qui l’avait invité à manger du couscous. Comme il se faisait tard et qu’il pleuvait, son hôte lui a remis un sachet où il a mis l’argent et le repas. D’après toujours le prévenu, en cours de route, une équipe de la Sen-Tv l’a invité à un spectacle de Tadjabone. Et c’est dans sur ces entrefaites que l’argent a été égaré.

Il n’a pas convaincu l’avocat de la partie civile qui a réclamé le remboursement des 2,6 millions restants. A sa suite, le parquet a requis six mois ferme. La défense a plaidé la clémence évoquant l’engagement de leur client à rembourser l’intégralité de l’argent.