NETTALI.COM – Le Président du Zamalek, Mansour Mortada, est aux abois. Après avoir accusé le prince Al Thany du Psg de financer Génération Foot, il accuse la secrétaire générale de la FIFA, Fatma Samoura, d’être derrière la fronde. “Si vous faites quoi que ce soit, vous verrez qui est le président de Zamalek“, menace-t-il.

Du nouveau dans la polémique née du match retour avorté entre Zamalek et Génération Foot. Le président de Zamalek, Mansour Mortada, a fait une sortie fracassante sur une chaîne de télé égyptienne.

Ils disent que nous les avons torturés, mais la seule torture que je vois, c’est qu’ils voulaient une danseuse et je ne pouvais pas leur en donner une. La Fédération sénégalaise et le président du club (Mady Touré, ndlr) sont vulgaires. Nous ne voulons pas engager une polémique ici“, a déclaré Mansour Mortada ; avant s’en prendre à la secrétaire générale de la FIFA en ces termes :” Mais à Fatma Samoura, je dis ceci : Nous connaissons votre relation avec le président de la Fifa, ainsi qu’avec Hayatou (ancien président de la Caf)… Je t’avertis, si tu veux faire quoi que ce soit… Zamalek ainsi que son président ne sont pas petits. Et je t’avertis encore, avec tout le respect que je vous dois, à vous, au président de la Fédération sénégalaise de football et à toutes les équipes sénégalaises en dehors de Génération Foot, qui reçoivent des fonds d’origine inconnue“, menace le boss du club cairote.

Outre la secrétaire générale de la FIFA et la Fédération sénégalaise de football, Mansour Mortada a également orienté ses propos virulents vers la CAF.

Il a critiqué la faiblesse supposée de la Confédération africaine de football qui a envoyé une autre lettre à la Fédération égyptienne, l’informant qu’elle mènerait des enquêtes sur ce mouvement.

En effet, après le refus de Génération Foot de ne pas faire le déplacement à Alexandrie, le Zamalek s’est rendu au stade Borg El Arab dimanche à la même heure, a attendu plus de 15 minutes conformément au règlement, puis l’arbitre a décidé de mettre fin au match avec une victoire 3-0 pour Zamalek sur le papier.

Un résultat qui risque fortement de ne pas être validé par la CAF le 8 octobre prochain. Conscient de cela, Mortada Mansour, tente un coup de pression et s’en prend à Fatma Samoura, la secrétaire générale de la FIFA et déléguée générale pour l’Afrique. La Sénégalaise supervise la CAF jusqu’à la prochaine élection  sur recommandation de Infantino. Car Ahmad Ahmad, actuel président de la CAF, est accusé de corruption et de harcèlement par l’ancien secrétaire général de l’instance faîtière du football africain, l’Egyptien Amr Fahmy.

Rappelons que Mortada est un habitué des faits. Il est connu pour ses sorties fracassantes. Mais, son comportement, qui frise l’insolence, semble mal cacher sa posture inconfortable dans cette affaire, d’autant plus que dès le début, Génération Foot insiste sur le respect des textes règlementaires de la Caf et s’est montré prête à porter le dossier devant les instances internationales de justice sportive.

En ce sens, le club champion du Sénégal a déjà engagé les services de l’avocat Me Moussa Sarr, qui ne doute pas un seul instant que GF va remporter la bataille judiciaire après avoir remporté la manche aller par 2-1 à Thiès.