NETTALI.COM – Le réchauffement des relations entre le pape du Sopi et Macky Sall laisse de marbre Barthélémy Dias. Ce dernier dénonce un « deal » et soupçonne le chef de l’Etat de vouloir se maintenir au pouvoir par plusieurs manœuvres. C’est ainsi qu’il prête au leader de l’Alliance pour la République l’intention de reporter toutes les élections jusqu’en 2024.

« Je rends grâce à Dieu  d’avoir donné la force à Khalifa Sall pour  traverser cette épreuve avec dignité et aussi sa famille et ses proches qui n’ont jamais caché leur soutien au leader de Taxawu Dakar », s’est réjoui Barthélemy Dias, lors d’une rencontre avec la presse, tenue ce lundi, à la mairie de Mermoz-Sacré-Cœur.

C’était pour l’ex-patron des jeunesses socialistes l’occasion de se prononcer sur la réconciliation supposée entre Macky Sall et Abdoulaye Wade, en marge de la cérémonie d’inauguration de la mosquée Massalikoul Jinaan, vendredi dernier.

« Le Sénégal n’est pas en guerre, le Sénégal ne vit pas des moments qui nécessitent qu’il y ait aujourd’hui  un pseudo-dialogue, pour ne pas dire un pseudo-complot entre des dealers pour chercher à endormir les Sénégalais. Il faudrait aujourd’hui que le président Macky Sall nous dise quand est-ce qu’il compte organiser des élections dans ce pays. Le président Macky Sall est arrivé au pouvoir par la voie des urnes et  il veut se maintenir au pouvoir par des complots et des deals, de façon illégale, avec la complicité de certains Mackystrats », déplore Dias-fils.

« Si Macky Sall pense que c’est par des accolades, en faisant appel aux civilités pour  faire croire aux Sénégalais qu’il y a un dialogue solide qui est en train d’être mené, il se trompe », avertit, en outre, le maire khalifiste.

De l’avis de Barthelemy Dias, « cet homme  s’est auto-élu en 2019 et ne veut pas organiser des élections jusqu’en 2024 ».