NETTALI.COM-Au moment où certaines structures sanitaires du pays font face à un plateau médical déficitaire et défectueux, une affaire de vol d’obus d’oxygène secoue l’hôpital régional Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès. Les trois suspects sont en détention.

Dans ce scandale de vol de gaz médical, c’est un brancardier en service à la médecine interne qui a été arrêté et présenté comme le principal suspect. Selon la Rfm, il a été interpellé à la porte de l’hôpital par les services de sécurité. Il détenait par devers lui des obus d’oxygène utilisés au niveau du bloc opératoire et du service de réanimation.

Lorsqu’il a été conduit à la police du 1er arrondissement de Thiès, il a cité certains responsables dont le chef du service de la maintenance et celui du département froid de la structure sanitaire. Celui-ci serait le cerveau.

Le directeur de l’hôpital Babacar Mané a porté plainte contre les suspects qui sont présentement en garde-à-vue.

A en croire la Rfm, toujours, des syndicalistes font pression pour que les mis en cause qui, selon l’accuation, écoulaient les produits au niveau de certaines structures soient libérés.