NETTALI.COM – Suite à sa sortie malheureuse au sujet des propos jugés polémiques de Lilian Thuram, Pierre Ménes a été vivement recadré par Christophe Dugarry. C’était sur RMC Sport.

C’est un Christophe Dugarry, visiblement agacé par les commentaires de Menés qui s’en est pris à son ancien collègue, Pierre Menes.

« Elle est horrible, cette phrase de Pierre Ménès. C’est ridicule, ce qu’il dit ! Et en plus, il t’explique son fils est nul… mais qu’il ne joue pas parce qu’il est blanc ! Non, il ne joue pas parce qu’il est nul. À un moment, Pierrot, tais-toi… Arrête d’entrer dans des trucs comme ça. C’est honteux de dire un truc comme ça. C’est qu’il n’a jamais joué sur un terrain de football, c’est sûr et certain. On va bientôt faire passer le football pour un endroit où il y a du racisme. C’est le seul endroit au monde, sur le terrain, où il n’y a pas de racisme. Faut arrêter. Aucun footballeur n’est raciste. On joue, on partage, on se mélange tous ensemble… C’est l’endroit au monde où il y a le moins de racisme », a avoué le consultant de RMC Sport qui a estimé que son ancien collègue Piere Ménes est totalement parti en vrille sur un sujet qu’il ne connait pas.

A noter que Pierre Menés avait fait un commentaire sur les propos de Thuram. « Ce qui me gêne toujours dans le discours de Thuram, c’est qu’il ne parle que du racisme contre les Noirs. Je n’ai pas envie de parler de ça avec lui… Parce que moi, je vais lui dire ce que je vais vous dire, le vrai problème, en France, dans le foot en tout cas, c’est le racisme anti-Blancs. J’invite les gens à prendre leur voiture et aller faire le tour des matchs en région parisienne le week-end. Allez voir ces matchs-là et comptez les Blancs sur le terrain, en général, il y a le gardien de but et l’arrière droit. », a d’abord dit le chroniqueur sportif avant d’ajouter : « J’ai essayé de mettre mon fils au foot, il n’avait aucun talent. Mais au bout de deux fois, il a voulu arrêter. Il m’a dit : “Papa, on ne me parle pas, on ne me dit pas bonjour, on ne joue pas avec moi, on ne prend pas la douche avec moi…” », avait dit celui-ci.

Thuram avait toutefois tenu à préciser sa pensée sur RTL et dans le Nouvel Obs pour faire comprendre que ceux qui poussent ces cris de singes, ont un complexe de supériorité vis-à-vis des Noirs. Un complexe qu’il dit enfoui dans leur histoire et qui trouve, selon lui, sa source dans la hiérarchie des races. En aucun cas, a-t-il ajouté, il ne parlait de tous les blancs de la terre. Lilian Thuram n’avait d’ailleurs pas manqué de souligner une interview faite dans un journal italien, traduit et repris sans les questions et sans le contexte.