NETTALI.COM –Dans le cadre de la série de rencontres avec plusieurs personnalités qu’il a initiée, le Cercle des Amis de Adama Gaye a été reçu ce lundi par l’ancien président de la République.

Au cours de cette audience, le pape du Sopi, qui s’est engagé à entreprendre des actions auprès des autorités, a marqué son opposition à la grève de la faim entamée par le journaliste depuis ce matin.

“J’ai conduit une délégation du Cercle des Amis d’Adama Gaye auprès de Me Abdoulaye qui a été très attentif aux préoccupations des proches et amis du détenu. Me Wade, après s’être dit très affligé par l’arrestation d’Adama Gaye, nous a demandé de dire au détenu de renoncer à la grève de la faim dans laquelle il s’est engagé. En outre, Me Wade a promis au Cercle de s’investir personnellement, auprès des autorités du pays , pour que Adama Gaye soit libéré, dans les plus brefs délais”, a rapporté, sur sa page Facebook, le coordonnateur du cercle Ibrahima Mboup.

Pour rappel, le journaliste et consultant Adama Gaye avait été cueilli chez lui par la Division des investigations criminelles (Dic) le lundi 29 juillet dernier avant d’être placé sous mandat de dépôt. Il lui est reproché, entre autres, des publications injurieuses contre le chef de l’Etat.

Pas plus tard que samedi passé, nous écrivions que le procureur de la République, près le tribunal de grande instance de Dakar, Serigne Bassirou Guèye, venait à nouveau de s’opposer à la libération du journaliste Adama  Gaye.

Ce dernier a été auditionné dans le fond, jeudi par le Doyen des juges du tribunal de grande instance de Dakar, Samba Sall. Aussitôt après, ses avocats ont introduit une nouvelle demande de liberté provisoire. Comme en dispose le code de procédure pénale, le magistrat instructeur a transmis la demande au parquet pour recueillir son avis. Mais le “maître des poursuites” a estimé que la libération d’Adama Gaye pourrait troubler l’ordre public. Par conséquent, il demande son maintien en prison.