NETTALI.COM – Des frondeurs du Parti démocratique Sénégalais (Pds) ont décidé de faire face à Me Abdoulaye Wade qui a réorganisé ne secrétariat exécutif national, mettant son fils, Karim Wade, à pôle position.

Un Comité d’initiative pour la refondation du Parti démocratique sénégalais a été d’ailleurs porté sur les fonts baptismaux et ledit comité compte rencontrer la presse  ce vendredi 23 Août 2019 à 16h dans les locaux de City Business Center à côté de la Résidence Mamoune, sis sur la Vdn.

Pendant ce temps, Wade a enclenché la procédure de remplacement des «rebelles». La Fédération nationale des cadres libéraux (Fncl) cherche des profils pour remplacer Dr Cheikh Seck et Abdoul Aziz Diop, respectivement président et secrétaire général de ladite structure.

En réunion hier, à la permanence Oumar Lamine Badji, les cadres du Pds ont, à l’unanimité, demandé la nomination de nouveaux dirigeants à la tête de la Fncl. Toutefois, la Fncl laisse la prorogative au Président Wade de choisir les personnes devant occuper ces fonctions.

Mardi passé, le Secrétaire général national du Pds a reçu une délégation des cadres de son parti, qui ont demandé à leur mentor le remplacement de Cheikh Seck et Abdoul Aziz Diop. Me Wade, qui avait accédé à leur requête, avait demandé à ce qu’on lui propose des profils.