NETTALI.COM – La classe politique est en deuil. Amath Dansokho n’est plus. Le président honoraire du Parti de l’indépendance et du travail (Pit) est décédé à l’âge de 82 ans, ce vendredi 23 Août 2019, à son domicile.

 Triste nouvelle pour la gauche sénégalaise. Amath Dansokho est décédé (1937-2019) ce vendredi, suite à une longue maladie qui l’a tenu un bon moment loin de la scène politique sénégalaise. La nouvelle de son décès vient d’être annoncée par des proches de sa famille, à son
domicile sis sur la Route de l’aéroport.

La figure emblématique de la gauche sénégalaise a été terrassée par la maladie, après plusieurs années de lutte. Il était hospitalisé à l’hôpital Pitié-Salpêtrière et a préféré rentrer au Sénégal pour y pousser son dernier souffle. Une source proche de la famille soutient “qu’Amath
Dansokho est partie dignement, car il savait qu’il était à l’article de la mort, depuis quelques mois, mais n’a voulu laisser rien transparaître, affichant toujours une mine joviale’’.

Ancien secrétaire général du Parti de l’indépendance et du travail (Pit), remplacé par Magatte Thiam le 23 mai 2010, Amath Dansokho a été ministre sous Diouf et sous Wade. Il a aussi incarné la gauche sénégalaise pendant de nombreuses années. Président honoraire du Pit depuis son retrait de la scène politique,Amath Dansokho a été, sa vie durant, à la pointe de la lutte pour la démocratie et la justice sociale. Celui qui
fut le précurseur de la première alternance politique survenue en 2000, pour avoir ramené Me Wade de France, en 1999, a été plusieurs fois ministre.

Amath Dansokho a également joué un rôle très actif dans l’accession de Macky Sall à la magistrature suprême, en 2012. Le salon de son appartement à Mermoz avait fini par devenir le siège de l’opposition réunie, d’abord sous le label de G10, puis de Benno Siggil Senegaal. M.
Dansokho.