NETTALI.OM – Souleymane Téliko rempile à la tête de l’Union des magistrats sénégalais (Ums) pour un second mandat de 2 ans. Comme nous l’avons publié en exclusivité, hier,  le président de chambre à la Cour d’appel de Thiès a été réélu, à l’issue de l’Assemblée générale extraordinaire tenue ce samedi à Saly Portudal.

Toutefois, cette reconduction, comme le souligne la livraison du jour du quotidien EnQuête, ne signifie pas qu’il n’y a aucun point noir sur le tableau de son dernier mandat.

A huis clos, il a été déploré les “sorties intempestives’’ de ce dernier dans la presse. « Ils auraient laissé entendre que même si l’Ums est une association, les multiples sorties pourraient fragiliser le corps de la magistrature, d’autant que le magistrat est tenu à l’obligation de réserve. Par conséquent, il faut un minimum de réserve. Par ailleurs, l’assemblée a invité le Ben “à la prudence’’, en ce qui concerne sa collaboration avec la société civile dans l’organisation de certains séminaires », expliquent nos confrère. « Car, selon nos sources, les intervenants l’ont saluée certes, mais estiment que leurs collègues doivent faire attention, puisque les Ong ont leur agenda », ajoute-t-on.

Hormis ces critiques, la plupart des membres ont été reconduits. Seuls le vice-président Mamadou Seck Diouf et le secrétaire général adjoint Mamadou Bachirou Ndiaye n’ont pas été réélus, car ils ont préféré ne pas se représenter. Ils sont remplacés respectivement par les magistrates Hélène Sarr Camara et Mame Bousso Guèye qui ont battu leurs différents adversaires. Ce qui fait que le nombre de femmes dans le Ben est passé de 2 à 4.

D’après les sources de EnQuête, outre le poste de président, celui de secrétaire à l’organisation a eu des challengers. Mais, après vote, les magistrats ont renouvelé leur confiance à leur collègue Aliou Faye qui occupait le poste.

Pour rappel, M. Téliko a obtenu 169 voix contre 66 pour son unique challenger, Mamadou Ndoye, Conseiller à la Cour suprême. Ce plébiscite de M. Téliko et du bureau sortant est, pour certains magistrats, un signe révélateur d’un satisfecit. En résumé, d’après nos sources, l’assemblée a salué le travail du bureau.