NETTALI.COM-Le journaliste Adama Gaye a été arrêté sur ordre du ministre de la Justice. Le Garde des Sceaux l’a annoncé ce mardi, à l’issue de la cérémonie officielle organisée par la Cour suprême sur les thèmes «Responsabilités pénales des personnes morales » et «Juge pénal et action civile». Me Malick Sall a déclaré que la Justice ne laissera plus des individus insulter les institutions de la République

 «Je suis le ministre de la Justice. C’est à moi qu’on a confié les institutions de la République, dans cette affaire Adama Gaye, j’assume ma totale responsabilité. Le Garde des Sceaux que je suis, ne peut pas personnellement voir, un individu dans ses écrits et déclarations, passer son temps à insulter celui qui incarne l’institution la plus sérieuse de notre République, le président de la République.  J’assume totalement ma responsabilité puisque le parquet est saisi et une information judiciaire est ouverte», a soutenu Me Malick Sall.

Il a auparavant déclaré que désormais la Justice n’acceptera plus que des individus insultent les institutions de la République. Selon ses explications, tout le monde était averti. «Lorsque des individus avaient insulté des autorités religieuses de Touba et Tivaouane, ça avait choqué et nous avions sorti un communiqué pour rassurer la communauté et leur dire que les auteurs seront traqués», rappelle le ministre. Et d’ajouter : «Nous avions également dit que la Justice n’autorisera plus quiconque, quelque soit son statut, de fouler au pied par ses paroles ou écrits, le manteau de la République, les institutions. Car les institutions faibles, banalisées ouvrent la voix à la déstabilisation».

Pour rappel, Adama Gaye a été cueilli chez lui ce lundi par des éléments de la Division des investigations criminelles. Il a été arrêté suite à des post publiés sur Facebook et jugés offensants à l’endroit du Président Macky Sall. Ainsi, il lui est reproché les délits d’offense au chef de l’Etat et de diffusion d’écrits contraires aux bonnes mœurs.