NETTALI.COM – Le président de la République, Macky Sall, a présidé ce jeudi la cérémonie de remise des prix aux lauréats du Consours général. Il en a profité pour donner des conseils aux élèves, leur rappeler que «le talent et l’excellence ignorent les origines sociales».

L’école reste le chemin obligé dans la marche vers le progrès, a fait savoir le chef de l’Etat, Macky Sall ce jeudi lors de la cérémonie de remises des prix du concours général, soutenant que «ce sont les paradigmes du savoir et du savoir-faire qui gouvernent le monde et démarquent les nations qui progressent de celles qui stagnent ou qui régressent’’.

‘’Dans la marche vers le progrès, l’école reste le chemin obligé surtout que, plus que jamais, ce sont les paradigmes du savoir et du savoir-faire qui gouvernent le monde et démarquent les nations qui progressent de celles qui stagnent ou qui régressent’’, a-t-il déclaré à l’occasion de la cérémonie de remise de prix aux lauréats du concours général 2019.

Selon Macky Sall, il est donc impératif de ‘’former des ressources humaines de qualité aptes à maintenir notre pays dans le concert des nations qui soutiennent la compétition et poursuivent résolument leur marche vers le progrès’’.

‘’C’est tout le sens de l’axe deux du PSE qui porte sur le capital humain et dont l’éducation, la formation, la recherche et l’innovation figurent parmi les composantes majeures’’, a-t-il affirmé.

‘’Comme les moteurs d’une fusée prête au décollage, a souligné Macky Sall, le capital humain est l’une des forces motrices qui propulsent un pays vers l’objectif d’émergence’’.

Mais, a-t-il précisé, ‘’l’école de l’émergence ne peut rester figée dans le conformisme car l’émergence est par définition, une dynamique de changement et d’adaptation’’.

‘’Il s’agit là d’un autre enjeu qui interpelle notre système éducatif’’, a indiqué le chef de l’Etat pour qui, ‘’l’expérience prouve à suffisance qu’un pays se développe autant par ses cadres supérieurs, que par ses corps intermédiaires, ses techniciens et ouvriers qualifiés, tous constituant des maillons indispensables d’une même chaine de valeurs’’.

Selon lui, l’école doit ainsi ‘’favoriser l’éclosion de tous les talents et de toutes les compétences en accordant autant d’importance à l’enseignement classique qu’à la formation professionnelle’’.

Ainsi, il a rappelé les ‘’importants investissements’’ consentis pour hisser progressivement le système éducatif, à la hauteur des ambitions d’émergence du Sénégal.

‘’Le talent et l’excellence ignorent les origines sociales. Ils peuvent se révéler en chaque enfant et au fil des années’’, a affirmé Macky Sall, notant ‘’qu’au fil des années, les résultats du concours général le montrent bien’’.

De ce point de vue, le chef de l’Etat a assuré que son ‘’souci permanent est que chaque enfant, quelles que soient ses origines et ses conditions sociales, accède et réussisse à l’école par son propre mérite’’.