NETTALI.COM- Aliou Sall a démissionné à la tête de la Caisse des dépôts et Consignations (CDC) mais la pression ne va pour autant faiblir pour “AAR Li nu Book”. En atteste cette autorisation de manifestation. Une manifestation qui va être la seconde autorisée mais la 3ème au total. 

La société civile va remettre ça ce vendredi 28 juin. Ce qui veut dire qu’elle va continuer à mettre la pression sur les autorités, malgré la démission d’Aliou Sall. La demande d’autorisation qu’elle avait déposée lundi dernier, a connu une suite favorable. La place de l’obélisque devrait donc refuser du monde. C’est du moins ce qu’espèrent les principaux animateurs de la plateforme qui vont chercher à davantage mobiliser.

L’on nous informe qu’il sera au cours de rassemblement, beaucoup question de mettre la pression sur le procureur de la République, Serigne Bassirou Guèye actuellement en mauvaise posture, suite à la polémique née entre lui et Seynabou Ndiaye Diakhaté de l’Ofnac. En effet dans une sortie ce mardi, la patronne de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), Seynabou Ndiaye Diakhaté, l’accuse de ne pas faire son travail, soutenant qu’au moins 17 dossiers lui ont été transmis depuis 4 ans, dont celui du Coud, et sur lesquels Bass dort toujours.

En tout état de cause, les manifestants n’entendent rien lâcher jusqu’à ce que la lumière soit entièrement faite sur cette affaire de supposée corruption autour du pétrole et gaz, mais aussi au sujet d’autres scandales dont le régime de Macky Sall se serait rendu coupable. “Vigilance” et “détermination”. Telles sont les postures à tenir, en attendant les “mots d’ordre” de combat.