NETTALI.COM – Habib Bèye s’est encore prononcé sur la prochaine CAN 2019. Face à la presse ce mardi 11 juin, le consultant de Canal + refuse au Sénégal le costume de super favori. Pour l’ex capitaine de Marseille, le pays de la Teranga n’est pas supérieure à des nations telles que la Côte d’Ivoire, l’Egypte ou encore le Maroc.

Connu pour son franc-parler et son analyse pointue, Habib Bèye a encore mis en avant son expertise footballistique. Pour le joueur de la génération dorée de 2002, le Sénégal ne peut pas être ce favori comme le pensent certains observateurs. Pourquoi ?

« Le Cameroun est favori car il est le tenant du titre. Le Maroc est favori parce qu’il a fait une très belle Coupe du monde. Il y a Hervé Renard qui a gagné la CAN à deux reprises. Il y a aussi des joueurs comme Ziech qui se sont révélés cette saison en Europe. Donc, des favoris, il y’ en a beaucoup », a tranché Habib Bèye.

« Il ne faut pas penser que vous êtes favoris par votre statut ou de par de  votre équipe sur le papier. Il y a aussi des équipes comme le Ghana. Une équipe qui, sur les six dernières éditions, atteint au minimum les demi-finale. Je pense que ça sera une compétition difficile », analyse – t-il.

« Mais oui, on peut considérer que le Sénégal est favori au même titre que le Maroc », reconnait le Parisien de formation avant d’émettre des réserves.

« Mais le Sénégal n’est pas supérieur au Cameroun, pas supérieur au Maroc ni à l’Egypte, ni supérieur à d’autres nations comme la Côte d’Ivoire. Notre histoire nous le savons tous, le Sénégal n’a pas encore gagné de Coupe d’Afrique », soutient l’ancien latéral droit.

Alors comment faire pour relever le défi ? « Il faut se servir de tous ces échecs pour avancer. Notre échec, en finale de CAN en 2002, nous a servi pendant la Coupe du monde à aller le plus loin possible. Donc, je pense qu’Aliou Cissé a sensibilisé ses joueurs sur le fait que leurs échecs qu’ils ont vécus à la CAN et à la Coupe du monde doivent être assumés, dirigés de façon à remettre la compétition. Car le football ce n’est que ça, se remettre en question de manière perpétuelle », détaille –t-il.

Par ailleurs, Habib Bèye se dit heureux du nouveau comportement adopté par Sadio Mané en équipe nationale. « Ce qui me plait chez lui, c’est qu’il commence à assumer de plus en plus son statut de super star et de leader. Ça me plait », s’est réjoui l’ancien pensionnaire de Newcastle. Autant dire que Sadio Mané sera attendu comme le Messi du Sénégal.

Rappelons que la CAN Egypte 2019 est prévue du 21 juin au 19 juillet 2019. Le Sénégal partage la poule C avec l’Algérie, le Kenya et la Tanzanie.