NETTALI.COM – Disposé à renoncer à un troisième mandat, le chef de l’Etat ivoirien pourrait rebondir dans le business. Selon la très bien introduite La Lettre du Continent, Alassane Ouattara pourrait être en concurrence avec Karim Wade pour gérer  un Fonds stratégique d’investissements dédié à l’Afrique que le Qatar compte mettre en place. Mieux, le fils du pape du sopi est le premier choix de Doha.

Comme le mentionne La Lettre du Continent (LC), parcourue par linfodrome.com, « ce fonds est une initiative du Qatar qui pourrait avoir son siège à Abidjan. Il s’évalue à 2 milliards d’Euro et servira à accroitre les acquisitions et les investissements dans les secteurs stratégiques au sud du Sahara ».

« Cependant, se dresse devant lui (Ouattara) un adversaire de taille en la personne de Karim Wade, fils d’Abdoulaye Wade, ancien Président du Sénégal. Ce dernier était le premier choix des Qataris car en exil dans la capitale (Doha) avec de très bonnes relations », ajoute le journal en ligne.

Pour terminer, La Lettre du Continent précise que le Président ivoirien pourrait compter sur son fidèle ami, l’ex-président français, Nicolas Sarkozy. Celui -ci, qui est l’administrateur de Accor, œuvre pour les intérêts du Qatar en Afrique.

Dans un article précédent publié en décembre 2017, La LC décrivait Wade-fils comme le « conseiller occulte» de l’émir du Qatar. A cet égard, Karim Wade a, en sous-sol, manœuvré pour ouvrir les portes de plusieurs capitales en Afrique de l’Ouest. Cela, préalablement à  la tournée que l’émir Tamin Ben Hamad al-Thani a effectuée dans la sous-région du 20 au 24 décembre 2017.