NETTALI.COM – L’audience pour le procès en appel opposant l’activiste Kémi Séba à la BCEAO, prévue hier, a été renvoyée au 12 juillet prochain. Réagissant à ce renvoi, le militant anti-impérialiste s’est attaqué au chef de l’Etat sénégalais qu’il traite de « vice-champion de la Françafrique », derrière Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire.

« Observant notre montée en puissance en Afrique, et sans doute sur ordre de la France, la BCEAO continue, en appel, sa persécution à notre (mon) encontre suite à mon acquittement en première instance pour l’affaire du billet brûlé. Si ces gens pensent que je vais abdiquer, paniquer, m’échapper, qu’ils sachent qu’ils se sont trompés de N*gre », a posté Séba, sur sa page Facebook.

Ce dernier, dans la perspective du procès en appel, envisage de revenir au Sénégal d’où il a été expulsé pour avoir brûlé un billet de Cfa en 2017. «  Reste à savoir si le vice-champion de la FRANÇAFRIQUE Macky Sall (Le champion étant Ouattara) qui m’a interdit de séjour au Sénégal, au prétendu motif de ma dangerosité pour l’ordre public (pour ma popularité auprès de la jeunesse surtout…), acceptera que je foule de nouveau le sol sénégalais pour me faire juger. Je n’ai peur de rien. Et vous monsieur Macky Sall ? », prend-il date.