NETTALI.COM – Plus de deux ans après l’ouverture d’une enquête qui a entraîné la chute politique de François Fillon, les juges d’instruction ont ordonné un procès pour lui et son épouse Penelope, rattrapés par les soupçons d’emplois fictifs dont elle aurait bénéficié.

Cette retentissante affaire avait stoppé net la course en tête de François Fillon pour la présidentielle de 2017, candidat de droite, parti favori dans les sondages mais finalement éliminé au premier tour.

Les trois juges du pôle financier de Paris ont renvoyé le couple, ainsi que l’ancien suppléant de M. Fillon à l’Assemblée nationale, Marc Joulaud, devant le tribunal correctionnel, a indiqué une source judiciaire, confirmant une information du Monde.

Selon une source proche du dossier, le candidat malheureux de la droite à la présidentielle de 2017 devra répondre de “détournement de fonds publics”, “complicité et recel” de ce délit, “complicité et recel d’abus de biens sociaux” et “manquement aux obligations déclaratives de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique”.

L’avocat de l’ancien Premier ministre estime que cette décision traduit “une véritable volonté de venir sauver l’enquête”. Maître Antonin Lévy a déclaré mardi, sur franceinfo qu’il s’attendait à ce que le renvoi soit prononcé “compte tenu de l’emballement”, au moment de la campagne présidentielle.

(Avec Challenges et Franceinfo)