NETTALI.COM – Invité de l’émission “Grand Jury” de ce dimanche, Aliou Sall est revenu sur les conditions de sa nomination à la tête de la Caisse de Dépôt et de Consignation (CDC).

Sur les ondes de la RFM, Aliou Sall a apporté des précisions quant à sa nomination à la tête de la CDC, par son frère. “Ma nomination est intervenue après les législatives de 2017. Élections qui, si vous vous rappelez, étaient assez compliquées pour nous à Guédiawaye puisque les militants avaient décidé que j’étais leur candidat. Et justement compte tenu de toutes ces polémiques, certains avaient même dit qu’Aliou Sall était candidat, qu’il allait devenir député et président de l’Assemblée Nationale. Le président de la république m’avait par la suite demandé de me retirer. Une décision difficile à accepter mais j’avais accepté quand même“, a précisé Aliou Sall.

Selon lui, cette nomination était prévisible. “Il fallait s’y attendre. C’était tout de même logique après notre implication à ces élections,  après une victoire éclatante que la situation soit en quelque sorte rétablie. C’est ça qui a conduit en partie à ma nomination à la tête d’une structure de l’Etat, la CDC. Je suis très content d’y être », a laissé entendre le frère cadet du chef de l’Etat.