NETTALI.COM – Selon plusieurs publications parisiennes, ce dimanche, Sibeth Ndiaye vient d’être nommée secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre et porte-parole du gouvernement français.

Il s’agit d’un jeu de chaises musicales qui concerne d’autres personnalités. Amélie Montchadin remplace Nathalie Loiseau en tant que secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères chargée des Affaires européennes. Cédric O remplace quant à lui Mounir Mahjoubi en tant que secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des finances et du ministre de l’Action et des comptes publics, en charge du Numérique.

Pour rappel, selon un portrait d’elle dressé par le site gala.fr, Sibeth Ndiaye est née le 13 décembre 1979 à Dakar au Sénégal. Son enfance est marquée par l’engagement politique de ses parents, son père a notamment milité au sein du Parti démocratique sénégalais. En 1995, l’adolescente arrive en France pour poursuivre sa scolarité au lycée Montaigne à Paris. Après l’obtention de son bac scientifique, elle poursuit ses études supérieures à l’université Denis Diderot (philosophie politique), puis à l’université Panthéon-Sorbonne où elle obtient un DESS en économie de la santé.

Parallèlement, Sibeth Ndiaye s’investit dans un syndicat étudiant, l’UNEF, dès la fin des années 90, puis au sein de La mutuelle des étudiants (LMDE). Peu à peu, elle s’engage sur le terrain politique et adhère au Parti Socialiste en 2002. En mars 2008, elle participe à la campagne électorale du socialiste Mathieu Hanotin pour les cantonales. Il est élu conseiller général du canton de Saint-Denis et Claude Bartolone est nommé président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis. Sibeth Ndiaye est alors propulsée chef du service presse du cabinet de Claude Bartolone. Elle y fait ses armes pendant deux ans, puis, devient chargée de mission auprès de Claude Bartolone en juin 2010.

En 2011, elle opère un tournant dans sa carrière, s’éloigne de la politique et rejoint le secteur privé pour devenir consultante en communication. En décembre 2013, elle accepte cependant de revenir en politique et intègre le cabinet d’Arnaud Montebourg, ministre de l’Economie, où elle s’occupe des relations presse. En août 2014, après le départ d’Arnaud Montebourg, elle conserve les mêmes fonctions auprès du nouveau ministre, Emmanuel Macron.

En août 2016, Emmanuel Macron démissionne du gouvernement et fonde le mouvement En marche! Sibeth Ndiaye le suit et devient, en septembre 2016, responsable presse et communication d’En Marche!

Côté vie privée, Sibeth Ndiaye est mariée et mère de trois enfants.