NETTALI.COM – Le juge du premier cabinet d’instruction près le Tribunal de grande instance de Diourbel vient de décider du sort des cinq personnes arrêtées dans l’affaire Henri Ndiaye.  A l’issue de son face-à-face avec les déférés, le magistrat a envoyé en prison Henriette Diatta et sa mère.

La jeune écolière a été inculpée pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Quant à sa mère, le juge l’a écrouée pour exploitation d’un débit de boisson alcoolisée sans autorisation administrative. Toutes les deux sont placées sous mandat de dépôt.

En revanche, les deux employés du bar ont bénéficié de la liberté provisoire après leur inculpation pour non assistance à personne en danger.

Elève en classe de terminale aux cours privés Mandela de Diourbel, Henriette Diatta a planté un coup de couteau à son cousin Henri Ndiaye. Un coup fatal à la victime qui était également son répétiteur les week-ends. La jeune fille aurait confié aux enquêteurs qu’elle aurait agi sous le coup de la colère pour repousser les avances du défunt professeur.