NETTALI.COM – Après la mort de l’enseignant Henri Ndiaye, poignardé à Diourbel, quatre personnes avaient été arrêtées, dont la mère de la suspecte. Interrogé par la Rfm, le frère de Henriette, la présumée meurtrière, souhaite que sa mère soit relâchée parce qu’elle est malade.

 «Ma mère est vendeuse de poissons. J’aimerais bien qu’elle soit relâchée parce qu’elle est souffrante», a-t-il fait savoir sur les ondes de la Rfm. 

Revenant sur les faits, elle déclare : « Ce jour-là, j’étais dans mon appartement, au moment où ma maman est venu me demander de sortir, car y avait un accident. Et quand je lui ai demandé ce qui s’est passé, elle m’a dit que c’est ma sœur qui avait poignardé Henri Ndiaye»
C’est sur ces entrefaites, confie-t-il, qu’il a pris un taxi pour le transporter à l’hôpital. « Henri était un très bon ami. Tout ce que les gens racontent sont des contrevérités », a-t-il dénoncé, précisant que sa sœur et lui n’entretenaient aucune relation amoureuse.