NETTALI.COM – Plusieurs fusillades ont eu lieu en différents endroits ce lundi matin à Utrecht, aux Pays-Bas, faisant au moins trois morts et neuf blessés. Un acte « potentiellement terroriste », selon les autorités. Une « importante opération de police est en cours pour trouver le tireur », toujours en fuite. Les mosquées d’Utrecht ont été évacuées et les écoles ont été fermées. La police a diffusé la photo du suspect prise à l’intérieur d’un tramway. Âgé de 37 ans, il est d’origine turque.

Un homme armé a ouvert le feu ce lundi 18 mars dans un tramway et « à plusieurs endroits » à Utrecht, aux Pays-Bas. « À ce stade, nous pouvons confirmer trois morts et neuf blessés, dont trois grièvement », a déclaré ce lundi après-midi le maire d’Utrecht, Jan van Zanen.

Les faits se sont déroulés dans le secteur de la place du 24-Octobre, près d’une station de tramway à la périphérie du centre de la ville.

Le suspect, un homme de 37 ans d’origine turque, a pris la fuite et il s’agit d’un acte « potentiellement terroriste », selon l’Agence nationale pour la sécurité et le contre-terrorisme (NCTV). Lors d’une conférence de presse à La Haye, le directeur du NCTV Pieter-Jaap Aalbersberg a précisé qu’une « importante opération de police était en cours pour trouver le tireur ».

Une photo du suspect diffusée

« Ne vous approchez pas des lieux de l’événement », a rapidement écrit la police néerlandaise sur Twitter. Les habitants sont invités à rester confinés chez eux. Les mosquées de la ville ont été évacuées et les écoles d’Utrecht priées de fermer leurs portes. « Il n’est pas exclu qu’il y ait plusieurs tireurs », expliquent les autorités.

La police a peu après diffusé un tweet avec la photo du principal suspect de la fusillade de ce matin : « La police vous demande de surveiller Gökman Tanis (né en Turquie), âgé de 37 ans, en lien avec l’incident survenu ce matin au #24oktoberplein à Utrecht. Ne vous en approchez pas vous-même, mais appelez immédiatement le numéro de suivi 0800-6070. »

Une image d’une caméra de vidéosurveillance montrant un homme vêtu d’un blouson bleu dans le tramway accompagnait le tweet. Lequel a ensuite été corrigé par la police elle-même : le nom exact du suspect est bien Gökmen Gonis, avec un « e ».

Selon la chaîne de télévision NOS, la police encercle actuellement un immeuble où pourrait s’être retranché le tireur.

Ouest-France