NETTALI.COM – Le suspense se prolonge pour Ibrahima Ndoye, le chauffeur du bus du convoi du Parti de l’unité et du rassemblement ( Pur) qui avait tué un jeune conducteur de moto Jakarta à Tambacounda. Le Tribunal de grande instance du ressort, a renvoyé le délibéré au 20 mars.

C’est le 6 mars dernier que le chauffeur devait être édifié sur son sort. Mas le juge n’avait pas pu vider car le parquet qui avait requis un an ferme contre le prévenu, avait fait une note en cours de délibéré au motif qu’il voulait joindre des photos en couleur mais aussi le film de l’accident. Car les images qu’il avait communiquées, étaient en noir et blanc.

Le film a été visionné ce mercredi mais c’était à huis clos. Le procureur a estimé qu’il ne pouvait verser la vidéo aux débats pour des raisons d’ordre public.

Ainsi après un débat sur le contenu du film, le tribunal a mis l’affaire en délibéré mercredi prochain, 20 mars.

Poursuivi pour homicide involontaire, Ibrahima Ndoye a été arrêté le 11 février dernier. C’est suite d’échauffourées entre des militants du Pur et ceux de Benno bokk yaakar. Lors des incidents qui se sont déroulés au quartier Dépôt, un jeune de la localité a été mortellement poignardé. Ce qui a suscité la colère des populations qui se sont lancées à la poursuite des partisans de El Hadj Issa Sall. En fuyant les jets de pierres et l’embuscade tendue par des jeunes, le chauffeur a fauché mortellement la victime.

Son avocat Me Ousseynou Gaye a plaidé la relaxe, arguant que rien ne prouve que son client est l’auteur de l’accident mortel. II s’y ajoute que le film ne le prouve pas sans compter que la visibilité n’état pas bonne à cause de la poussière.

D’un autre côté, les 14 autres membres de la sécurité du Pur qui font l’objet d’instruction ont entamé leur audition au fond.

Nous y reviendrons…